Feuille de route “Sécurité numérique : former et susciter des vocations”

Lab 110 bis
4 min readJul 28, 2021

Dans un contexte conjuguant augmentation des risques cyber pour les citoyens et les institutions publiques et privées, et déficit de spécialistes en la matière, la formation aux enjeux et métiers de la sécurité numérique est clé. C’est pourquoi l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) et le Ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports (MENJS) ont travaillé de concert en 2019 et convergé autour d’une feuille de route ambitieuse et réaliste pour relever ensemble le défi de la formation aux enjeux de sécurité numérique.

Atelier de travail ANSSI — Ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports organisé au lab 110 bis le 11 juin 2019, ayant abouti à la feuille de route dite.

Pourquoi avoir travaillé sur une telle feuille de route ?

En France, plusieurs initiatives ont vu le jour ces dernières années en faveur du développement de formations dans l’enseignement supérieur, encouragées par le mécanisme de labellisation de SecNumEdu de l’ANSSI. La sensibilisation du plus grand nombre au risque numérique a également été renforcée avec notamment le lancement du dispositif cybermalveillance.gouv.fr.

L’importance d’informer et de former les plus jeunes aux enjeux et aux filières de sécurité numérique apparaît désormais prioritaire, au collège et au lycée, voire dès l’école primaire.

Une évaluation des dispositifs mis en place dans d’autres États afin de faire émerger de futures générations de spécialistes cyber — en particulier aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Israël — confirme cette hypothèse : sensibilisation dès l’école primaire aux enjeux de sécurité numérique pour familiariser les élèves à ces enjeux, fascicules pédagogiques à destination des enseignants dès le collège, mécanismes de sélection et de formation des hauts potentiels au lycée (ex : bac cyberdéfense), activités périscolaires telles que des challenges cyber nationaux, l’organisation de centres de loisirs l’été dédiés au cyber et parfois réservées aux jeunes filles.

Les conditions sont aujourd’hui pleinement réunies en France pour forger de futures générations de spécialistes de la sécurité et de la confiance numérique, en tirant pleinement partie des enseignements déjà au programme et en accompagnant les jeunes au travers de nouvelles activités périscolaires.

Rassembler les expertises cybersécurité et pédagogique pour viser au plus juste

Afin d’identifier des axes de travail et idées de projets concrets, un atelier conjoint ANSSI — Ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a été organisé au lab 110 bis le 11 juin 2019. Celui-ci a confirmé le souhait commun partagé des communautés de l’éducation et de la sécurité numérique de converger autour d’une feuille de route ambitieuse et réaliste pour relever ensemble le défi de la formation aux enjeux de sécurité numérique.

L’adoption de cette feuille de route pourrait, par ailleurs, constituer une première étape en vue de l’adoption d’une stratégie nationale publique en faveur de la formation et des carrières en sécurité numérique, appréhendant l’ensemble des niveaux (de la maternelle à l’enseignement supérieur) et types de formation (initiale, continue / générale, technologique, professionnelle, etc.).

Neuf axes de travail ont été identifiés :

  1. Développer la communauté cyber éducation
  2. Cartographier les enseignements, les compétences et les connaissances en sécurité numérique, adaptés à chaque âge
  3. Développer la formation supérieure à la sécurité numérique
  4. Enrichir les ressources pédagogiques d’outils d’apprentissage innovants, notamment par le jeu — l’approfondissement de cet axe a conduit à la création du projet CyberEnJeux
  5. Former les enseignants
  6. Lancer la « journée de la sécurité numérique » au sein des établissements
  7. Valoriser la filière des métiers de la sécurité numérique
  8. S’auto-former et s’entraîner tout au long de l’année
  9. Identifier et soutenir les élèves à haut potentiel susceptibles d’embrasser une carrière dans le domaine de la sécurité et de la confiance numérique

Approfondissement d’un axe de la feuille de route : naissance du projet CyberEnJeux

Suite à la co-construction de cette feuille de route, les équipes du 110 bis et du laboratoire d’innovation de l’ANSSI ont décidé de nouer un partenariat informel afin d’approfondir l’axe 4 “Enrichir les ressources pédagogiques d’outils d’apprentissage innovants, notamment par le jeu” au travers de plusieurs actions :

Si vous êtes intéressé par le sujet de la cybersécurité dans le monde de l’éducation et souhaitez vous tenir au courant des actualités en la matière…

  • n’hésitez pas à suivre les comptes du 110 bis et de l’ANSSI sur les réseaux sociaux,
  • mais aussi à consulter les ressources disponibles sur Eduscol sur le sujet,
  • de nombreuses initiatives enseignantes sont également à noter, à retrouver sur des sites académiques ou d’établissements scolaires.

Prochaines étapes

  • Dérouler la feuille de route et l’enrichir au fil de l’eau
  • Trouver des terrains d’expérimentation pertinents

Les contributeurs clés

  • ACYMA
  • PIX

--

--

Lab 110 bis

Bienvenue au 110 bis, le lab d’innovation du Ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse. #InnovationPublique http://bit.ly/lab110bis